Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 10:54

 

"... soit les opposant.e.s au "gender" ont raison de s'inquiéter à ce point car l'hétérosexualité est en eet un système politique, et leurs enfants risquent d'être fortement attirés par d'autres régimes, ce qui en soi est révolutionnaire et ouvre des perspectives vertigineuses pour repenser nos organisations sociales."

M.Candea, in Les agitéEs du genre

 

 

Comme je dis toujours : si seulement ! N'empêche, ça fait un peu plaisir de lire ces thèses sous le clavier de quelques autres, trop peu cependant, au milieu de la clameur invocative de normalité par laquelle nous croyons obtenir notre protection par quelque trique institutionnelle, en psalmodiant bien ort des mantras comme "mais vous voyez bien qu'on veut tout faire à votre image" et autres "on n'a pas choisi c'est pas d'not' faute". Depuis cinquante ans nous n'avions pas prié aussi fort sainte hétéroformité, jamais tapé avec autant de contrition à la porte de sa chapelle - et bien évidemment ça ne nous avait jamais aussi peu servi, ni jamais autant légitimé, in fine, nos ennemis ! C'est que ça ne sert jamais à rien de faire guili guili à la domination en espérant qu'elle nous sourira paternellement. Mais semble-t'il que nous avons encore à l'apprendre. Et à quel prix ?

 

Cela dit encore, les agitées, hé, c'est nous ! Manquerait plus que ça ne le soit pas, et si ce n'est pas nous alors c'est grave ! Nous ne pouvons ni ne devons être du côté de l'ordre de ce monde, de sa raison meurtrière, de la vertueuse innocence, de l'avisée gestion de nous-mêmes et d'autrui ! Ce serait notre contreseing à notre propre disparition. C'est en cela que nous devons cesser d'avoir peur de notre ombre, de nous rallier aux consensi - encore une fois, il ne suffit pas d'être ce que l'on est et d'en jouer le rôle pour renverser les rapports sociaux. Il faut encore vouloir en arriver là, en expliciter et en tirer les conséquences.

 

Autre remarque : tout ça situe parfaitement le regain de terreur socialement gérée qui règne ces temps ci, dès les cours d'école, dans les familles, les affinités, les rues, les institutions, envers qui fait mine de s'écarter de la bienfaisante virilité et de ses déclinaisons, de la non moins bienfaisante complémentarité ("il faut de tout - et singulièrement du m et ce qui va avec - pour faire ce monde"), de l'encore non moins bienfaisante et consécutive dépendance dans les rôles relationnels, enin j'en passe - parce que comme le suggère fort justement Candea, dès qu'on déclipse un des éléments de l'harmonie hétéra et masculinienne, oh surprise, tout le reste part à la suite, et les perspectives deviennent tout à fait considérables ! C'est ça qui fait peur à tout le monde ; cessons d'en être, d'ailleurs encore une fois nous ne pouvons pas et c'est tant mieux. Si nous craignons les grandes espérances, ne nous éloignons pas d'une saine hiérarchie des valeurs et des priorités, où nous finirons en hachis. Et si nous ne les craignons pas, agissons et pensons en conséquence. Et mettons nous à choisir, assumer, défaire. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by

La Bestiole

  • : Divergence transse, féministe, communiste - Le placard à Plume, la fem-garoue
  • : Ebranchée, schlemihlah, communiste, féministe - la transse la moins queer, la moins fun, la plus antisexe, antinaturaliste, antisubjectiviste du quart sud-est. Clodote d'hamsterlande, casserole détachée de la queue de l'alternoféminisme. A gauch' de la gauch' de la gauch' de l'extrême gauche. Résolument opposée au backlash réac-libéral pro sexe, pro marché, pro nature, pro religion, comme aux catéchismes moraux-politiques en tous genres. Moderniste novatrice, universaliste négative, apostate de l'intersectionnalisme, philogyne, philosémite. Pour un anti-monde de nanas paresseuses et la ruine radicale de la masculinité, de l'économie, de la sexualité, de la fierté, du pouvoir.
  • Contact

ni alliées, ni amies, ni copines, ni soeurs ; autonomies transses

.

Recherche

Épines