Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 15:43

 

 

Ce qui m’amusait, m’énervait, me réveillait, dans les grandes et moins grandes affirmations de ce temps et de ses équipièrEs, du temps que j’étais vivante, une personne quoi, c’est leur caractère d’antiphrase. Leur capacité, pour ne pas dire leur obstination, à proférer exactement le contraire de la réalité, cette réalité à laquelle, mais oui, je pense que nous avons accès, n’en déplaise aux relativistes de toutes obédiences.

 

Mais voilà, le gisement en est inépuisable, et souvent nous ignorons toute notre vie, bienheureusement d’ailleurs, que telle expression dont nous usons avec abondance et sérieux est juste une négation d’elle-même et donc de nous, une splendide occasion d’anéantissement. Malheur a nous si nous la saisissons…

 

Ainsi de la fameuse chute « libre », qui est à la fois une antiphrase et un oxymoron (ouh la drôle de bête). Il n’y a évidemment rien de libre dans la chute. C’est même la situation la plus enfermée, la plus écrasée, la plus assujettie qui soit. Plus aucune action sur soi, plus aucune décision possible : la pesanteur s’applique de manière absolue. La chute est l’antithèse de la liberté.

 

J’ai longtemps glosé sur la perte. Je me rends compte aujourd’hui qu’il y a un fonds sur lequel on ne doit à aucun prix perdre, et que ce fonds est précisément ce dont nous sommes le plus facilement expropriéEs en cette époque. En échange de babioles sans nombre, de gadgets, d’identités ; et de la chute. Si on peut appeler ça un échange.

 

Gardez-vous de la chute. On n’en revient pas. Ce n’est pas du saut à l’élastique.  

 

 

 

La girafe pouic pouic

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by

La Bestiole

  • : Divergence transse, féministe, communiste - Le placard à Plume, la fem-garoue
  • : Ébranchée, schlemihlah, communiste, féministe - la transse la moins queer, la moins fun, la plus antisexe, antinaturaliste, antisubjectiviste du quart sud-est. Clodote d'hamsterlande, casserole détachée de la queue de l'alternoféminisme. A gauch' de la gauch' de la gauch' de l'extrême gauche. Résolument opposée aux backlashes pro sexe, pro marché, pro nature, pro religion, pro peuple, pro nation, comme aux catéchismes moraux-politiques en tous genres. Moderniste négative, moniste, novatrice ; philogyne, philosémite. Pour un anti-monde de nanas paresseuses et la ruine radicale de la masculinité, de l'économie, de la sexualité, de la fierté, du pouvoir.
  • Contact

ni alliées, ni amies, ni copines, ni soeurs ; autonomies transses

.

Recherche

Dans Les Orties