Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 11:40

 

 

 

L’enfer en toi. Qui a grossi pendant des années, sans que tu le soupçonnes, engendré par la violence acceptée, niée, justifiée. La violence du mille-pattes aux masques nombreux, interchangeables. La violence correcte qui n'est jamais vraiment de la violence. 

Toi, toujours sur le qui vive, à te garder à droite, à te garder à gauche, alors que le premier coup était décisif, et que l’autre s’était confortablement installé depuis longtemps au creux de ton ventre. Et se gavait. Silencieusement.

Nourri par tous les moyens effrayants de cette époque. Par toutes les nécessités idéologiques et techniques. Par tous les silences et les abandons. Par les identités insistantes, les transformations imposées, la culpabilité et la haine de soi. 

L'autre qui, une fois devenu hégémonique, ouvre toute grande sa gueule et te dévore, t’avale, hop, d’un seul coup, avant même que tu l’aies vu, reconnu. Au moment clé où tu allais enfin vivre. Emerger dans la lumière ; libre et peut-être dangereuse par cette liberté même ! Dangereuse pour les mathématiques militantes. Dangereuse pour la honte instituée. Il était temps que l'autre en toi intervînt...

 

L'autre qui à présent ne se cache plus, éructe comme un mec bourré un soir de match gagné, clame sa victoire par ta propre bouche : « Bientôt, il n’y aura plus personne ! »

 

Ah c’est une solution tout à fait radicale au danger que pourraient représenter, justement, des personnes pour cette époque.

 

Tu n'es pas seule dans ce cas. Nous sommes toutes seules dans ces occasions.


Ironie : tu avais écrit sur cette "expropriation de soi-même", sans soupçonner à quel point elle en était déjà.

 

 

La petite damnée

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by

La Bestiole

  • : Divergence transse, féministe, communiste - Le placard à Plume, la fem-garoue
  • : Ebranchée, schlemihlah, communiste, féministe - la transse la moins queer, la moins fun, la plus antisexe, antinaturaliste, antisubjectiviste du quart sud-est. Clodote d'hamsterlande, casserole détachée de la queue de l'alternoféminisme. A gauch' de la gauch' de la gauch' de l'extrême gauche. Résolument opposée au backlash réac-libéral pro sexe, pro marché, pro nature, pro religion, comme aux catéchismes moraux-politiques en tous genres. Moderniste novatrice, universaliste négative, apostate de l'intersectionnalisme, philogyne, philosémite. Pour un anti-monde de nanas paresseuses et la ruine radicale de la masculinité, de l'économie, de la sexualité, de la fierté, du pouvoir.
  • Contact

ni alliées, ni amies, ni copines, ni soeurs ; autonomies transses

.

Recherche

Épines