Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 12:05

 

 

Une des émissions "de genre" qui nous distribuent les produits de l'agriculture idéologique (où les idées nous élèvent en plein air) nous causait l’autre soir de la bonté des collectifs "transpédégouines".

 

Qui dit vivantes tait mortes. Qui dit gagnantes tait perdantes. Qui dit collectifs tait fantômes. Il devait y en avoir quelques uns qui voletaient ça et là autour des bonnes paroles qui s’échangeaient.

 

Ou qui ne voletaient pas mais gisaient. Comme des taupes-grillons blessées à mort, au fond de fossés où on leur pisse dessus quelquefois. Ou des serpillières en charpie dans de sales coins de la conscience.

 

 

LGPP

 

 


 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by

La Bestiole

  • : Divergence transse, féministe, communiste - Le placard à Plume, la fem-garoue
  • : Ébranchée, schlemihlah, communiste, féministe - la transse la moins queer, la moins fun, la plus antisexe, antinaturaliste, antisubjectiviste du quart sud-est. Clodote d'hamsterlande, casserole détachée de la queue de l'alternoféminisme. A gauch' de la gauch' de la gauch' de l'extrême gauche. Résolument opposée aux backlashes pro sexe, pro marché, pro nature, pro religion, pro peuple, pro nation, comme aux catéchismes moraux-politiques en tous genres. Moderniste négative, moniste, novatrice ; philogyne, philosémite. Pour un anti-monde de nanas paresseuses et la ruine radicale de la masculinité, de l'économie, de la sexualité, de la fierté, du pouvoir.
  • Contact

ni alliées, ni amies, ni copines, ni soeurs ; autonomies transses

.

Recherche

Épines