Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 11:54

 

 

« Soldaten wohnen

Auf die Kannonen

Von Kap bis Couch-Behar »

 

L’opéra de quat’sous

 

 

Dans la famille « tout plutôt que la fin du travail, de notre richesse misérable et de la terreur mutuelle », cet édifiant article dans le nouvel obs, qui se retrouve en tête de gondole sur un célèbre site travailliste et léniniste.

 

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article127319

 

C’est cette fois une grosse entreprise de sécurité, c'est à dire de violence sociale organisée et légitimée, qui flanche. Les vigiles matraqueurs de nos galeries marchandes et les gardiens flingueurs en fourgons blindés de nos tristes éconocroques vont se retrouver à pied. Vite, un plan, de nouveaux contrats, des forteresses plus modernes, de nouvelles cibles !

 

Á quand le scandale du crashage des actuelles expéditions néocoloniales et autres, qui mettra au chomedu bien du monde ces armées publiques et désormais aussi privées qui maintiennent la croissance et offrent du boulot à qui mieux mieux, cette bénédiction sociale ?

Ah on en entendra à ce moment là, des chouignements éplorés.

Mais très vite, on en organisera d’autres, pour soutenir l’activité, que tout le monde (ou presque) puisse continuer à payer sa survie à crédit.

Tout pour la brutalité, pourvu qu’elle rapporte et emploie. Dans la parité, évidemment. Et certifiée économie verte, ISO je sais plus combien, etc. Ça rajoute encore de la valeur !

 

On n’aura jamais aussi bien, ni aussi naïvement, rappelé que le nerf de l’économie, et la sœur jumelle du travail, c’est la guerre. Intérieure et extérieure. La chasse à courre dans les travées, les fusillades devant les distributeurs de billets, la gestion des « pays en stabilisation », les bombardements des surnuméraires.

 

Et qu’au fond ça ne choque pas grand’monde.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by

La Bestiole

  • : Divergence transse, féministe, communiste - Le placard à Plume, la fem-garoue
  • : Ébranchée, schlemihlah, communiste, féministe - la transse la moins queer, la moins fun, la plus antisexe, antinaturaliste, antisubjectiviste du quart sud-est. Clodote d'hamsterlande, casserole détachée de la queue de l'alternoféminisme. A gauch' de la gauch' de la gauch' de l'extrême gauche. Résolument opposée aux backlashes pro sexe, pro marché, pro nature, pro religion, pro peuple, pro nation, comme aux catéchismes moraux-politiques en tous genres. Moderniste négative, moniste, novatrice ; philogyne, philosémite. Pour un anti-monde de nanas paresseuses et la ruine radicale de la masculinité, de l'économie, de la sexualité, de la fierté, du pouvoir.
  • Contact

ni alliées, ni amies, ni copines, ni soeurs ; autonomies transses

.

Recherche

Dans Les Orties