Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 15:36

Je voulais juste mettre ça dans Baleines et sirènes, mais ça s'est allongé, et je crois que ça s'allongerait encore volontiers. J'en fais donc un billet, allez, un peu de légèreté ne nuit pas.

 

Na bedide murène a nes lectures ébousdouvlantes. Si si.

Voilà ce qu'elle vient de trouver dans un article de... Famille Chrétienne

(http://www.famillechretienne.fr/famille/sexualite/pour-jean-vanier-la-cle-de-la-sexualite-cest-un-engagement-mutuel-celebre-dans-la-joie_t5_s18_d54089.html) par un certain monsieur Vanier.

Ce docte personnage commence, dès son sous-titre, par mettre en même ligne handicapéEs et célibataires. Il a oublié de mentionner les mal-baisées et les anti-sexe, mais ça doit être par ignorance.

Tant il est vrai que les gentes qui ne relationnent ni ne baisent abondamment (ou même parcimonieusement, ou même tout court) sont vraiment des incapables que l'on doit à toute vitesse guider vers l'assouvissement. Sans quoi gare ! Les cathos "progressistes" ne nous rebattent-ilelles pas les oneilles que les méchants clercs pédophiles le sont pasqu'on les a empêchés de convoler - ce qui en dit long d'ailleurs sur leur idéologie de la femme comme repos du guerrier, celui-ci fut-il spirituel, déjà. Et leur absolue inintelligence du rapport de tout domaine valorisé avec l'exercice du pouvoir - alors que les soi-disants "philies", c'est à dire les abus de statuts, vont toujours du haut vers le bas, comme c'est singulier ! Là je dois avouer je suis somme toute d'accord avec le Vatican que ces allégations sont une vaste arnaque !

 

Comme quoi les catholiques même intransigeantEs sont beaucoup plus dans l'air du temps et les valeurs modernes qu'on ne le croit ! Personne aujourd'hui n'oserait plus, si ce n'est peut être quelques chartreux ou chartreusines par leur silence, supposer que la valorisation de la sexualité et de se courir après préférentiellement à (presque) tout puisse être un fléau !

 

Ah par contre monsieur Vanier tient évidemment au bénévolat, tout commes les féministes laïcardes et pro-gratuité à tout prix. Donc il ne promeut absolument pas les assistantEs sexuelLEs.

C'est vrai que c'est plus économique ainsi - les bénévoles assument tous les coûts ! Et aussi les coups éventuels. Comme dans l'amour, le mariage, la non-exclusivité et autres aspects de la tambouille relationnelle.

 

Les catholiques contemporainEs sont décidément tombéEs dans une pathétique piscine où ilelles ont emporté le pire de ce qu'ilelles amenaient d'avant tout en essayant de récupérer le pire de ce qui leur échappe maintenant. Tout ça pour exister encore un peu dans ce monde, au mépris du reste de l'esprit comme de la lettre des Textes... 

Bande de crétinEs.

 

Ah non mais... Là en fait je continue à explorer le site de Famille Chrétienne et je tombe sur un article dont voici le chapeau : "Étienne et Béatrice se sont rencontrés en 2008 au pèlerinage des célibataires chrétiens à Sainte-Anne d’Auray, et se sont mariés le 18 avril 2009. A la veille de leur mariage, ils ont accepté de témoigner de leur expérience dans les groupes de célibataires."

Argh. Evidemment, je devais bien me douter que l'Eglise, toujours à l'heure sur les plus bêtes sujets et les débats les plus faux, n'allait pas se laisser distancer par la floraison infinie et qui m'agresse horriblement (je sais pas vous) de pubs pour la relation (les "rencontres" en novlangue), de sites dédiés à ça etc. Bref l'entreprise hygiénique de valorisation du cul et de rabaissage plus bas que terre de celleux qui n'y consentent pas.

Mais un pèlerinage des célibataires... Jamais, jamais je crois dans l'histoire on n'avait creusé aussi bas ! Parce qu'on aurait pu imaginer un pèlerinage d'action de grâces pour se réjouir de ne pas faire partie, à quel titre que ce fût d'ailleurs, de l'immense cirque de reniflage de derrières et d'angoisse de faire seulE sa popote ! C'eût été de grande édification et j'y aurais peut-être même été !

Nenni. On y va pour se rencontrer et on s'en félicite !!! Et je vous dis pas la tête des promis. Ca ne fait pas envie et je prefère infiniment la mienne !

Des fois on se dit que ne pas être reconnues comme humaines ouvre au moins des opportunités de se sortir de cet abominable entrelacis de carcasses désirantes, selon la terminologie positivée en vigueur.

Je crois vraiment qu'il va falloir que quelques rabat-joie, dont je postule d'être, se décident à découper en rondelle et à autopsier ce saucisson idéologico-émotionnel, le désir.

Promis

Partager cet article

Repost 0
Published by

La Bestiole

  • : Divergence transse, féministe, communiste - Le placard à Plume, la fem-garoue
  • : Ebranchée, schlemihlah, communiste, féministe - la transse la moins queer, la moins fun, la plus antisexe, antinaturaliste, antisubjectiviste du quart sud-est. Clodote d'hamsterlande, casserole détachée de la queue de l'alternoféminisme. A gauch' de la gauch' de la gauch' de l'extrême gauche. Résolument opposée au backlash réac-libéral pro sexe, pro marché, pro nature, pro religion, comme aux catéchismes moraux-politiques en tous genres. Moderniste novatrice, universaliste négative, apostate de l'intersectionnalisme, philogyne, philosémite. Pour un anti-monde de nanas paresseuses et la ruine radicale de la masculinité, de l'économie, de la sexualité, de la fierté, du pouvoir.
  • Contact

ni alliées, ni amies, ni copines, ni soeurs ; autonomies transses

.

Recherche

Épines