Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 10:38

 

 

Dans la montagne, c’est bien simple, c’est on/off ; soit y fait froid, soit y fait lourd et orage. Cècomça. Surtout en période d’instabilité climatique. Bref, comme je ne suis pas matinale, j’étais quand même sortie par les chemins, fin de matinée, avant la grosse chaleur et l’orage, afin de gober des fraises des bois, et de me ramasser du millefeuille pour mes tisanes.

 

Je m’avançais ainsi sur une laie forestière, lentement et lourdement, comme il me sied. Je ne dirais pas d’un pas de sénatrice, les sénatrices qu’il m’a été donné de voir ne m’ayant pas donné envie de leur ressembler. Encore moins leur version m, également aperçue une fois, avec un frisson d'horreur, espèces d'oiseaux gris momifiés. 

 

Je devais avoir, comme presque toujours, la vue baissée vers le végétal au sol, là où je broute volontiers. Je ne les ai pas entendus arriver. C’est autant la sensation d’un mouvement devant moi qu’un léger piétinement qui m’ont fait lever le museau. Ils venaient de débouler d’un sentier, athtlétiques, blonds-gris, pas difformes d’un bouton, silencieux, appliqués et mécaniques. Deux qui couraient (je rappelle qu’il fait alors lourd et chaud). Je ne les ai vus que de dos. Je ne crois pas que de face ça eut changé grand’chose. Leur tressautement progressant les résumait, et par lui ils résumaient un monde. Le nôtre.

 

Ça m’a fait un coup au cœur. Pas que je doive être surprise, je sais bien qu’on n’échappe plus, soit-on au fond des forêts ou des déserts, à la mécanisation, au traitement mécanique des surfaces, enfin à son incarnation physique, travail et sport. J’ai remarqué, depuis longtemps, l’expansion du courir, sans autre but que de, au besoin au bord de voies fort fréquentées qui fournissent les poumons grand ouverts en particules fines et moins fines. Mais tout de même, ce matin là, je ne m’y attendais pas. Je ne croyais pourtant pas être en vacances de cette époque. Mais tout de même un peu, quoi…

 

Je ne vais pas la faire à la Châteaubriand, la fameuse « vision infernale », « le vice appuyé sur le bras du crime ». Déjà il n’y avait ni vice ni crime, bien au contraire, sobriété santé et effort, ce que la modernité et le capitalisme nous inculquent à fonds perdus depuis deux siècles. En plus ils n’étaient pas du tout appuyés l’un sur l’autre, au contraire, valides, autonomes, semblables et réglés dans leur tressautement ; hop hop hop. Je crois que si l'un était tombé l'autre aurait continué, hop hop hop. Incroyablement présents dans leur absence totale et leur silence de mort ; leurs dos semblaient remplir le paysage, ce qui n’était évidemment qu’impression, d’autant qu’ils eurent tôt fait de s’éloigner, à ce rythme, et de disparaître au coin du bois.

 

Eh ben, en fait, si ça m’a fait un coup au cœur, c’est que, oui, par leur apparition subite, sans bruit et surtout sans parole, articulée, arthropode, ça avait quelque chose de la vision. Infernale si on veut. Symptomatique de ce monde et de ce que nous sommes, sans parler de ce que nous nous obstinons à vouloir. Avancer, progresser, gagner, mouliner quoi. Réduire tous nos espoirs comme nos rages à l'exigence du participer, souverainement, reconnues, registrées, évaluées, à ce moulinage.

 

Mais je cause surtout au moral : en voyant ces deux-là, j’ai senti une fois de plus l’impossibilité actuelle, verrouillée, d’autrement. Á toutes égardes. Brutale. On ne peut parce qu’on veut, qu'on veut le même, courir, pas dévier, et on veut, ça et pas autre chose, parce qu’on s’est interdit d’imaginer et de refuser – va savoir où ça nous mènerait, et où ça ne nous mènerait pas, comme m’ont maintes fois répété, quand j’allais encore là où on discute, les camarades arraisonnées.

 

J’en suis rentrée encore plus triste qu’à l’accoutumée.

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by

La Bestiole

  • : Divergence transse, féministe, communiste - Le placard à Plume, la fem-garoue
  • : Ébranchée, schlemihlah, communiste, féministe - la transse la moins queer, la moins fun, la plus antisexe, antinaturaliste, antisubjectiviste du quart sud-est. Clodote d'hamsterlande, casserole détachée de la queue de l'alternoféminisme. A gauch' de la gauch' de la gauch' de l'extrême gauche. Résolument opposée aux backlashes pro sexe, pro marché, pro nature, pro religion, pro peuple, pro nation, comme aux catéchismes moraux-politiques en tous genres. Moderniste négative, moniste, novatrice ; philogyne, philosémite. Pour un anti-monde de nanas paresseuses et la ruine radicale de la masculinité, de l'économie, de la sexualité, de la fierté, du pouvoir.
  • Contact

ni alliées, ni amies, ni copines, ni soeurs ; autonomies transses

.

Recherche

Dans Les Orties