Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 10:58


 

Surtout pas ! Tout mais pas ça ! 

 

J’avais déjà fait remarquer, je crois, la phrase épatante qui closait une brochure queer : Tu n’es pas toi-même. Le « tu ne dois pas être toi-même » y était très fortement sous entendu, mais enfin le verbe manquait.

Le pas est franchi dans un article au sujet d’un quelconque bouquin sur les débats daubés dans lesquels nous tournons en rond, ainsi que sur les animaux en plastique d’un déprimant manège :

 

« Pourtant rappelons-le : le peuple, vers lequel beaucoup se tournent, ne peut être qu’institué dans le mouvement d’une désidentification permanente, c’est-à-dire issu ni du même, ni de l’autre, mais de l’exigence « d’être toujours tous ce que nous ne sommes pas  » (G. Bras). C’est-à-dire à l’aune de sa libération des déterminismes, d’où qu’ils soient. »

Une certaine Cécile Canut.

 

On ne peut pas plus élégamment accoupler la mythique du Peuple, ce gros animal qui a déjà motivé tant d’exactions, et qu’il est toujours urgent d’instituer (!), vu comment des égoïstes s’y dérobent, avec l’injonction à se défaire de soi-même comme de toute attache ! D’ailleurs, soi est un privilège, et c’est mal. Tout ce qui pouvait entraîner une vie supportable est devenu néfaste, puisque c’est un privilège, doublé d’une norme, et que bien loin de le souhaiter il le faut détruire. L’exotisation du pire, modalité de l’essentialisme retrouvé, revêt les plus belles vestes de la logique shadock. Si ça fait mal, c’est que c’est bien. 

Ça a quelque chose de lumineux dans la contrainte, comme une lampe d’interrogatoire en pleine gueule.

 

Toutes les « copines », avec plus ou moins de délai, se sont insérées dans ce schéma consensuel. Intégration versus émancipation. Sa puissance d’assimilation est sans réplique. Il n’y a pas d’autre chemin pour être reconnue citoyenne de hamsterlande. Une éventuelle rétive se condamne à rester apatride et solitaire. Voilà qui fait réfléchir, si j'ose dire...

 

 

Plus personne

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by

La Bestiole

  • : Divergence transse, féministe, communiste - Le placard à Plume, la fem-garoue
  • : Ebranchée, schlemihlah, communiste, féministe - la transse la moins queer, la moins fun, la plus antisexe, antinaturaliste, antisubjectiviste du quart sud-est. Clodote d'hamsterlande, casserole détachée de la queue de l'alternoféminisme. A gauch' de la gauch' de la gauch' de l'extrême gauche. Résolument opposée au backlash réac-libéral pro sexe, pro marché, pro nature, pro religion, comme aux catéchismes moraux-politiques en tous genres. Moderniste novatrice, universaliste négative, apostate de l'intersectionnalisme, philogyne, philosémite. Pour un anti-monde de nanas paresseuses et la ruine radicale de la masculinité, de l'économie, de la sexualité, de la fierté, du pouvoir.
  • Contact

ni alliées, ni amies, ni copines, ni soeurs ; autonomies transses

.

Recherche

Épines