Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 18:59

 

« Les plus belles lettres de la politique, c'est donner de l'amour aux gens » 

Christiane Taubira

On ne saurait constater plus élégamment ni de manière plus séduisante que l’amour et le pouvoir sont du même principe, ont partie liée. Et que l’un se sent légitimé par l’autre, en l’échange de quoi il lui consent bien volontiers la puissance de le reconnaître, de le certifier et de le distribuer. Rien que cette phrase pourrait être l’objet d’une critique politique et sociale considérable, en masse, en densité et en implications.

Dormons tranquilles. Le pouvoir veille sur l’amour, qui le cimente réciproquement. C’est trop classe et on est sûres comme ça que rien ne va changer. We are safe.

L'amour, c'est le pouvoir.

 

 


 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by

La Bestiole

  • : Divergence transse, féministe, communiste - Le placard à Plume, la fem-garoue
  • : Ébranchée, schlemihlah, communiste, féministe - la transse la moins queer, la moins fun, la plus antisexe, antinaturaliste, antisubjectiviste du quart sud-est. Clodote d'hamsterlande, casserole détachée de la queue de l'alternoféminisme. A gauch' de la gauch' de la gauch' de l'extrême gauche. Résolument opposée aux backlashes pro sexe, pro marché, pro nature, pro religion, pro peuple, pro nation, comme aux catéchismes moraux-politiques en tous genres. Moderniste négative, moniste, novatrice ; philogyne, philosémite. Pour un anti-monde de nanas paresseuses et la ruine radicale de la masculinité, de l'économie, de la sexualité, de la fierté, du pouvoir.
  • Contact

ni alliées, ni amies, ni copines, ni soeurs ; autonomies transses

.

Recherche

Dans Les Orties