Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 11:27

 

 

Rien à faire, on chaque jour un peu plus étonnée, si toutefois on y prend garde, de ce qui présente et porte de la valeur, peut être utilisé comme monnaie d’échange et de représentation sur un marché. On suit par exemple les péripéties des « bons d’émission carbone ». Ça semble le modèle d’un nouveau concept : c’est la suppression d’une chose qui produit de la valeur. Cette chose est donc parfaitement indispensable, parce que si elle n’était pas on ne pourrait pas la supprimer, et que c’est précisément cette production inversée, cet acte, qui enrichit la collectivité et fait grimper le PIB.

 

Il y a peu, à suivre le discours sur cette bulle de panique sociale consensuelle qu’on nomme « violence », à toute les sauces, je me suis dite que ça devait suivre à peu près le même fonctionnement. On gagne de la valeur en supprimant la violence, toute violence ; mais de ce fait il faut absolument de la violence. Sans quoi la machine tourne à vide et c’est pas rentable.

 

L'objet, ce ne sont plus les choses, ce sont les processus.

 

Parmi les produits divers et variés qu'on peut extraire ainsi du traitement continu de la violence, de la brutalité et de la haine contemporaines, outre les triques, les fliques, la société carcérale et tout ce qui va avec, et rapporte énormément, il y a la commémoration des victimes. C'est un produit de seconde ligne mais qui n'est pas à dédaigner.

 

Aujourd’hui, c’est le TDoR. Savez, un des ces innombrables jours commémoratifs où on doit aller se lamenter de combien ce monde, dont pourtant nous chérissons le maintien comme le perfectionnement, est méchant et mal intentionné. Là c’est envers les T. Nouzaut’ quoi. Bibiche, même.

 

Déjà, j’ai pas envie du tout d’être « commémorée » si je viens à crever de ma débine, ou, encore plus classe, à être exterminée par les joyeux petits jeunes du coin de tarés où je croupis.

 

Mais surtout, je me suis dite que ce qui porte de la valeur, avec tout ça, dans cette logique, c’est la T morte. Refroidie. Découpée. Dissoute dans un baril d’acide sulfurique. Transformée en abstraction de la plus redoutable et irréparable manière. Consommable, manducable et expresible. 

On la mâche, remâche, déglutit, on en parle, on s’en gargarise, on se rassemble, on édite, que sais-je encore. Demain, certainEs le pétitionnent, on fera venir maires et conseils municipaux devant le monument, avec des fleurs et les horribles trois couleurs ; le cauchemar, jusque dans la tombe !

 

Les commémorations, ce ne sont, et ce pour touTEs les commémoréEs, que l'extrême du pressage du citron, histoire de n'en rien perdre. Nous n'entendons faire vivre personne, ce serait d'une empathie déraisonnable, mais récupérer tout le pressis de la mort.

 

Nan ! Je veux pas être commémorée ! Je veux pas finir dans vos bouches piteuses. Ni dans vos larmes de crocodiles.

 

La T vivante, visiblement, à part pour l’industrie médicale, c’est juste chiant, ça rapporte rien. C'est en travers, ça gêne. Et on le voit bien, quand par aventure on l’est, T encore vivante. On peut admirablement crever, dans une très ordinaire solitude et misère. On vous méprise, utilise, baise, calomnie, trahit et abandonne fort aisément, même avec une espèce d’enthousiasme. De frénésie. Mais dans le respect le plus décidé ; ah, le respect, ça ne se discute pas, condiment obligatoire - respect égale distance, ne le saviez vous pas ?

Que ce soit de la part des bio ou entre T, lesquelLEs peuvent se valoriser mutuellement ainsi. Le marché, l'égalité fondamentale des temps modernes, n’est fermé à personne.

 

Serait-ce pas pour que vous deveniez plus vite la T morte dont on pourra faire les choux gras ? Et sur laquelle on pourra se lamenter et commémorer comme des bêtes ? Vomir de la valeur ajoutée ?

 

Et on en revient à la bonne vieille analyse du père Karl : dans ce monde n’a de la valeur que ce qui est mort, forclos, domestiqué, passé au zyklon, à l’éther, ou embaumé. Que ce soit le travail ou les T.

 

Que crèvent les commémorateurEs ! Ça serait bien si une fois ellils étaient prisEs à leur propre piège, d’avoir joué sur le marché de la mort.

 

 

LPM

 


Partager cet article

Repost 0
Published by

La Bestiole

  • : Divergence transse, féministe, communiste - Le placard à Plume, la fem-garoue
  • : Ebranchée, schlemihlah, communiste, féministe - la transse la moins queer, la moins fun, la plus antisexe, antinaturaliste, antisubjectiviste du quart sud-est. Clodote d'hamsterlande, casserole détachée de la queue de l'alternoféminisme. A gauch' de la gauch' de la gauch' de l'extrême gauche. Résolument opposée au backlash réac-libéral pro sexe, pro marché, pro nature, pro religion, comme aux catéchismes moraux-politiques en tous genres. Moderniste novatrice, universaliste négative, apostate de l'intersectionnalisme, philogyne, philosémite. Pour un anti-monde de nanas paresseuses et la ruine radicale de la masculinité, de l'économie, de la sexualité, de la fierté, du pouvoir.
  • Contact

ni alliées, ni amies, ni copines, ni soeurs ; autonomies transses

.

Recherche

Épines